Fin

Ça y est, c’est la fin!

Suyoko san m’emmène avec sa fille au car de nuit afin de rejoindre Tokyo et de reprendre l’avion jusqu’à Paris avec escale à Helsinki. Hâte de rentrer et petit pincement au cœur en partant.

Maintenant plus qu’à essayer le vélo à travers l’Europe et ailleurs.

Merci à tous d’avoir suivi, commenté, aimé et parfois corrigé mes articles. Peut-être à bientôt pour d’autres aventures.

Publicités

Au revoir Mama Chari

P1040646

Oh mon beau vélo, qui m’a tant servi. Comme je sais que toi aussi tu as fatigué sur ces routes en plaine et en montagne, en bord de mer et à la campagne. Grâce toi j’ai pu voyager en toute liberté sur ces 1400 km. Tu as attisé la curiosité des japonais qui me lançais des « Sugoïii » (C’est incroyable) à chaque fois que je racontais ce road trip. Grâce à ta discrétion j’ai pu croiser des singes et des chevreuils sans les effrayer.

Maintenant on se quitte chacun chez soi, moi de retour en France et toi sur Osaka pour une nouvelle vie pleine d’aventure et d’histoire.

 

34088663_10217050482442114_8714616221292560384_n
à droite la nouvelle propriétaire!

2ème séjour à Osaka, chez Suyoko Senseï

Retour à Osaka, par une route beaucoup plus facile beaucoup plus rapide. Avant de rencontrer Suyo San, je tombe sur Korea town, j’en profite pour y faire un petit tour. Petite rue animée avec pas mal de restau, coréen bien sur!

Je rencontre Suyo-san une amie de Toyomi san qui avait hâte de me rencontrer. Je n’ai que de bon souvenir de ce passage sur Osaka, j’y ai appris à tisser et à teindre et j’ai rencontré beaucoup de personnes très chouettes et très intéressantes.

 

Thank you so much for all Suyoko San! Mata Ne !

 

étape à Nara

je prends la route pour Nara le lundi 21 mai. Je vois sur la carte une route assez droite qui mène directement à Nara, qui dit route droite, dit route plate, eh non ! Je me suis fait avoir, j’emprunte une route qui est plus raide qu’un escalier. Cependant, même si ce fût le passage le plus « chiant » pour rejoindre Nara c’est certainement le plus beau, j’ai eu droit à une vue incroyable sur tout Osaka, à de belles forêts, des « Tanada » (rizières en terrasse), et même une charmante fille avec qui pique-niquer.

J’ai trouvé une super guest house ou je suis resté 3 nuits, il n’y avait quasiment personne, j’ai quand même pu rencontrer un Slovène qui voyageais en Mama Chari également, et la charmante fille de l’accueil Kie.

Nara est une chouette ville très très touristique, à cause de ces nombreux temples, du Boudha géant et des Daims en liberté partout dans le parc et la vielle ville.

Les rues commerçantes me sauvent ma journée de pluie.

Premier séjour à Osaka

Osaka! C’est une grande ville, de l’animation tout le temps, de la foule souvent. Ce fût extrêmement intéressant.

Petite curiosité, j’ai dormi dans un hôtel capsule qui était sous les rails, et aussi surprenant que ça puisse paraître je n’ai pas été gêné par le bruit du train, il était du coup très bon marché.

Et comme cette ville est animé tout le temps j’ai profité de la vie de jour et de nuit. Les photos seront plus parlantes.

Wakayama et route pour Osaka

Mercredi 16 mai

Réveil à Wakayama avec le beau temps. Je visite le parc du château et le mignon petit jardin Nishinomaru-Teien. Ensuite je pars direction la plage où je me baigne rapidement et je tombe à côté d’un parc d’attraction, sorte de village euro-méditerranéen.

Jeudi 17 mai

Je prends la route en douceur. Je m’arrête sur une plage de galet blanc très impressionnant mais pas terrible pour se baigner ou se reposer.

Shikoku

Samedi 12, Dimanche 13 mai :

Après la Shimanami Kaido, je ne suis pas trop motivé je traine je traine. Je me balade rapidement au Château (le seul truc a voir à Imabari) puis je me dirige vers les plages où je me baigne rapidement.

Dans l’après midi je me remotive à pédaler et j’arriverais de nuit à Shikokuchuo pour y faire un somme, avant de repartir au petit matin jusqu’à Takamatsu ou je finis la route sous la pluie battante.

Lundi 14 mai : Takamatsu

C’est une ville fort sympathique et assez grosse, il y a plein de rues commerçantes et pas désertes. Je visite le Ritsurin Koen, jardin qui est considéré comme le troisième plus beau du Japon. Très Chouette.

En sortant je vis sur la carte qu’il y aura un centre du Bonzaï. Ce n’est qu’une simple place de marché, tout autour il y a une multitude de pépinière à Bonzaï, et plus surprenant des champs de Bonzaï en pleine terre.

Sur le retour je vois un petit panneau « Herb Style » je me demande bien ce que ça peut être, je m’y arrête par curiosité. La femme me saute dessus et me montre son petit jardin de simple avec lequel elle fait des préparations (huile essentielles et autres).

Mardi 15 mai: Tourbillon de Naruto et ferry à Tokushima

Une grosse journée de route m’attend. J’avance bien jusqu’à un peu avant Naruto, ça se transforme en route de montagne. Je tombe pile au bon moment pour voir les fameux tourbillons de Naruto.

Ensuite je reprend la route direction Tokushima et le ferry direction Wakayama (retour sur Honshu).