Wakayama et route pour Osaka

Mercredi 16 mai

Réveil à Wakayama avec le beau temps. Je visite le parc du château et le mignon petit jardin Nishinomaru-Teien. Ensuite je pars direction la plage où je me baigne rapidement et je tombe à côté d’un parc d’attraction, sorte de village euro-méditerranéen.

Jeudi 17 mai

Je prends la route en douceur. Je m’arrête sur une plage de galet blanc très impressionnant mais pas terrible pour se baigner ou se reposer.

Shikoku

Samedi 12, Dimanche 13 mai :

Après la Shimanami Kaido, je ne suis pas trop motivé je traine je traine. Je me balade rapidement au Château (le seul truc a voir à Imabari) puis je me dirige vers les plages où je me baigne rapidement.

Dans l’après midi je me remotive à pédaler et j’arriverais de nuit à Shikokuchuo pour y faire un somme, avant de repartir au petit matin jusqu’à Takamatsu ou je finis la route sous la pluie battante.

Lundi 14 mai : Takamatsu

C’est une ville fort sympathique et assez grosse, il y a plein de rues commerçantes et pas désertes. Je visite le Ritsurin Koen, jardin qui est considéré comme le troisième plus beau du Japon. Très Chouette.

En sortant je vis sur la carte qu’il y aura un centre du Bonzaï. Ce n’est qu’une simple place de marché, tout autour il y a une multitude de pépinière à Bonzaï, et plus surprenant des champs de Bonzaï en pleine terre.

Sur le retour je vois un petit panneau « Herb Style » je me demande bien ce que ça peut être, je m’y arrête par curiosité. La femme me saute dessus et me montre son petit jardin de simple avec lequel elle fait des préparations (huile essentielles et autres).

Mardi 15 mai: Tourbillon de Naruto et ferry à Tokushima

Une grosse journée de route m’attend. J’avance bien jusqu’à un peu avant Naruto, ça se transforme en route de montagne. Je tombe pile au bon moment pour voir les fameux tourbillons de Naruto.

Ensuite je reprend la route direction Tokushima et le ferry direction Wakayama (retour sur Honshu).

Shimanami Kaido. La piste cyclable parfaite!

La Shimanami Kaido est la route qui traverse 6 petites îles pour relier les deux grosses Honshu (îles principales) et Shikoku.

Pour commencer, passage en bateau obligatoire (70 ¥, 0,50 €). Une fois cette fortune dépensée je peux enfin rouler. Et je ne suis pas tout seul, plein de touristes parcourent cette route à vélo.

Les paysages sont chouettes surtout avec un ciel bleu sans nuage et une mer azur. On traverse plusieurs champs d’agrumes, des espaces naturels qui nous rappellent la méditerranée.

Bref, route belle assez facile etc… n’hésitez pas pour le prochain voyage au Japon.

Le soir j’arrive un peu fatigué à Imabari ville sans intérêt particulier mis à part que j’ai trouvé un Ryokan pas chère (très vieillot mais charmant).

Avec beaucoup de retard départ de Art and Craft Village

Mardi 8 mai:

Et oui c’est reparti pour l’aventure. Je reprends la route jusqu’à Kurashiki, (j’en « chie » un petit peu, c’est de la montagne, n’oublions pas). J’arrive d’abord dans la ville de Soja ou je tombe sur un grand temple accompagné d’une grande pagode. A Kurashiki je suis surpris de ne pas voir grand monde, sûrement dû à la bruine.

Mercredi 9 mai: visite de kurashiki et route difficile.

Au matin il fait un temps magnifique, il y a bien plus de monde que la veille. Je passe ma mâtinée à visiter cette petite ville traditionnelle très charmante. La visite la plus intéressante fut bien sur la visite de la brasserie de saké qui fut très instructive. Un peu avant midi je prend la route. une tendinite au genou m’oblige à m’arrêter plusieurs fois.

Jeudi 10 mai: journée repos forcé.

Suite à la douleur au genou de la veille, j’en profite pour visiter Onomichi, qui est le point de départ de la Shimanami Kaido. Cette ville est assez chouette, elle est connue pour tous ses temples, mais le centre ville totalement bordélique, mal foutu est à voir.

Plus qu’un mois avant le départ! En attendant à Art and Craft Village

Depuis dimanches 15 avril, me voici dans un lieu fort sympathique au milieu de … rien, absolument rien, de grandes collines de la forêt sauvage, une petite rivière, deux voisins et c’est tout. Certes le bâtiment n’est pas très élégant, et un peu frais la nuit, mais on y est bien. J’en profite donc pour jardiner aussi bien dans le potager, que dans des petits recoins cosy.

Mardi 17 avril: day off in Okayama city

Toyomi san (la chef de maison) nous emmène à Okayama city, Lisa (ma colocataire française) et moi (moi). Je passe la matinée au jardin et au château. Pour farnienter comme il se doit tout l’après midi dans les rues commerçantes et au bar bien sûr.

Mercredi 25 avril: Day off ou presque

Suite à la journée de pluie de la veille, je vais m’occuper au petit matin des canaux de drainage dans le potager pendant une bonne heure.

À la suite de cela, je suis un couple d’anglais, pour une journée visite. Tout d’abord arrêt obligatoire dans un magasin de Saké puis nous mangeons dans un restaurant de soba (nouilles de sarrasin) ou ils fabriquent leur Soba sur place.

Après ce bon repas nous allons à un atelier de vannerie en bambou, pour y fabriquer une petite corbeille traditionnelle. En rentrant nous visitons très rapidement une fabrique de papier traditionnelle.

Jeudi 26 avril: Day off again, petite balade à Tsuyama.

Petite journée farniente encore tout en profitant du super soleil.

Et aujourd’hui visite d’un temple zen et relaxation dans un onsen naturel… plus de détail dans le prochain article.